Mutation des espaces naturels, agricoles et forestiers dans le Gers

publié le 9 juillet 2019 (modifié le 2 octobre 2019)

La préservation des espaces Naturels, Agricoles et Forestiers (NAF) constitue un engagement national fort avec l’objectif « zéro artificialisation » du plan Biodiversité et la mise en place d’un « outil national de mesure » de l’artificialisation à l’été 2019.

L’enjeu est de taille en termes de coûts collectifs, de lutte contre les émissions de gaz à effets de serre, de maintien de l’activité agricole, de protection de la biodiversité. Dans le Gers, les espaces paysagers, essentielle-ment constitués de propriétés privées, n’en forment pas moins un patrimoine commun à défendre afin de préserver l’image et l’attractivité du département, encore positives pour l’instant.
La mutation des espaces naturels, agricoles et forestiers dans le Gers (format pdf - 2 Mo - 09/07/2019)